Murray Irwin « Moe » Norman : un génie du golf

- Golfs

Murray Irwin « Moe » Norman : ce génie inégalé du golf !
Murray Irwin Norman est devenu une légende canadienne et un homme vénéré par les professionnels de golf du monde entier, reconnu comme étant l’un des plus grands joueurs dans l’histoire du golf et certainement l’un des personnages les plus excentriques et colorés dans le monde du sport.

Moe 4

Moe Norman était un golfeur professionnel canadien. Sa précision et sa capacité à frapper coup après coup parfaitement droit lui ont donné le surnom de « Pipeline Moe ». Né à Kitchener dans l’état d’Ontario le 10 juillet 1929, Moe Norman, enfant, a débuté son parcours au golf municipal Rockway en commençant comme caddie. Dès l’âge de 12 ans, il passait des heures au practice, jusqu’à ce que ses mains soient en sang. Il affirma ses compétences en compétition contre des joueurs talentueux de la région.

Moe Norman était autiste ainsi que savant d’ou surgissent ses capacités incroyables. Ces capacités d’imagination, d’attention, de concentration, de sensation et de perspicacité font de son jeu un swing de golf autodidacte  peu orthodoxe, différent, mais très efficace et étonnamment précis. Il a conçu « The Swing Norman » – bras rigides prolongés loin de son corps,  stance très ouvert avec peu de flexion du genou.

Moe5

Quelques chiffres racontent encore mieux son histoire : plus de 40 records de parcours, 17 trous en un, trois scores de 59, quatre scores de 61 !!! Il a remporté 13 victoires au sein du circuit canadien et disputé la coupe du monde de golf de 1971. Il a de plus gagné 7 fois le titre de senior canadien, la dernière fois en 1987. Moe Norman a  largement dominé le golf canadien à travers le milieu du 20 ème siècle.

C’était un homme anormalement timide, qui évitait les apparitions publiques. Sa timidité ne disparaissait qu’une fois un club de golf entre ses mains. Lee Trevino avait un jour dit de Moe Norman qu’il était « un génie quand vient l’heure de jouer au golf ».

Moe1

Il est devenu professionnel en 1957 et  jouera brièvement sur le PGA Tour, mais en raison de sa timidité, il ne  supportera l’intimidation de certains joueurs. Dans les années 80, Moe Norman a également joué plusieurs évènements sur la PGA Senior Tour. En 1966, il a joint le circuit canadien et joué le mini-tour de la Floride en hiver. Des journalistes canadiens ont appelé le circuit canadien le « Moe Norman Circuit ».

La précision de Moe Norman lui a valu une maigre subsistance jusqu’en 1995. En Janvier 1995, la compagnie Titleist lui a annoncé qu’elle lui verserait 5000$ par mois jusqu’à la fin de ses jours. Moe a demandé « Qu’est ce que j’ai à faire pour cela ? »   Wally Uilhein de Titleist lui répondit : « Vous avez déjà tout fait Moe ».

Les dernières années de sa vie, Moe Norman a partagé son temps entre le Canada l’été et la Floride l’hiver. Il était toujours aussi mal à l’aise avec le public. Il jouait toujours bien et assurait qu’il était le seul joueur de golf au monde qui pourrait retrouver sa balle dans le noir complet. Ses performances seront  plus appréciées durant les 5 dernières années de sa vie que durant toute sa carrière.

Moe Norman c’est éteint à l’âge de 75 ans, le samedi 4 septembre 2004, des suites d’une crise cardiaque dans l’hôpital de Kitchener, en Ontario. Norman avait déjà eu une crise cardiaque deux ans plus tôt.

Moe Norman a gagné à juste titre le respect et la notoriété qu’il mérite grâce à sa précision légendaire. En dehors des greens, sa vie était parfois tragique, hilarante mais incontestablement émouvante.

Photo Stéphane COUDOUX

Stéphane COUDOUX

Après un passage de 8 ans à l'Express, je suis devenu un passionné de golf et j'ai désormais à mon actif 25 années d'expérience dont 17 passées chez Golf Magazine et Golf Européen. Golf Stars est le fruit d'une longue réflexion pendant toutes ces années passées au service de notre passion commune.