G.O.L.F. Gentleman Only Ladies Forbidden

- Jouer au golf

Si beaucoup s’amusent encore à utiliser le terme « golf » à des fins machistes, l’univers golfique serait-il à l’aube d’un renouveau respectant l’égalité hommes/femmes ? L’organisation du dernier Open américain marque en effet un pas de plus qui devrait réjouir, certes les golfeuses, mais aussi – pourquoi pas- les golfeurs.
ban1

En effet, sur le parcours de Pinehurst, l’US Open masculin et l’US Open féminin ont réuni les meilleurs joueurs et joueuses de la planète. Pourquoi ne pas imaginer un tournoi organisé conjointement, comme au tennis ?Car le golf est généralement considéré comme l’un des sports les plus machistes à ce jour. On se souvient notamment des scandales qui avaient suivi l’adoption, en 2000, de la loi irlandaise sur l’égalité des statuts. Pour un bon nombre des 400 clubs de golf du pays,véritables bastions masculins, il n’était pas question de s’ouvrir au « sexe faible ». Plusieurs d’entre eux cherchaient même à détourner la loi en n’acceptant les femmes qu’en tant quemembres invités ou, en échange de frais d’inscriptions réduits,en ne les autorisant à n’accéder qu’à une partie limitée desparcours et ce, à heures fixes.

Aujourd’hui, la tendance semble s’être inversée. De plus en plusde femmes foulent les greens et les mentalités évoluent peu àpeu. En se baladant rapidement sur Internet, on se rendd’ailleurs compte que des blogs destinés uniquement auxgolfeuses ont vu le jour. Néanmoins, le chemin est encorelong. En 2012, le célèbre Club d’Augusta a dû faire face à unesituation bancale. Réputé pour son conservatisme, le club estreconnu pour ses membres d’honneur. Regroupant depuis 1933 lesgrands patrons des multinationales américaines les plusprestigieuses (A&T, Exxon, IBM…), le club faisait office defenêtre sur un univers golfique très traditionnel. Seulementvoilà, en 2012, le patron de IBM n’est autre qu’une patronne,Virginia Rometty. Barack Obama himself ira jusqu’à intervenir ensoutenant l’entrée de la première femme à la tête de IBM dans ceclub de renom.

Serait-il temps pour le golf de faire une réelle place à cesDames ?

Photo