Les origines du golf

- Jouer au golf

Concrètement, qu’est-ce que le golf ? Un sport se jouant avec une petite balle lancée au moyen de « clubs », tiges métalliques à la forme bien spécifique. Le but ? Faire avancer la balle à partir du « tee » jusqu’à un trou dans le sol et ce, en effectuant le moins de coups possible. Les règles ? La balle ne peut être frappée qu’une fois immobilisée. Chaque joueur lance sa propre balle, personne d’autre n’est en droit de la jouer. Jusque là, rien de bien compliqué.Si le lancé de la petite balle blanche nous réunit aujourd’hui sur les parcours du monde entier, d’où vient cette passion commune et quelle en est l’essence réelle ?
La cambuca

Plusieurs historiens du XIXe siècle trouvent les origines du golf chez les bergers. Pour tromper l’ennui des longues heures passées auprès de leur troupeau, il est dit qu’ils auraient inventé un passe-temps consistant à frapper dans des galets ronds à l’aide de leur bâton jusqu’à ce que celui-ci se retrouve dans un terrier de lapin. Si certains dénoncent cette théorie en invoquant le peu de preuves à l’appui, le Journal de Samuel Pepys plaide néanmoins en leur faveur. Il y conte notamment sa rencontre avec un berger qui l’invita à s’adonner à ce loisir.

Mais le premier témoignage d’un sport s’apparentantvéritablement au golf que nous pratiquons aujourd’hui restecelui rapporté par Bernard Darwin et Sir Guy Campbell dans leurHistory of Golf in Britain. Ils y citent notamment un extraitdes Feodera et Conventiones de Thomas Rymer, évoquant un jeurépandu au XIVe siècle en Angleterre appelé « la cambuca ». Ils’agissait de « lancer une balle en bois avec un bâton formantun coude, une crosse incurvée ou encore un maillet ». On serapproche beaucoup plus clairement de notre sport, qui prendraitcependant ses origines en Angleterre plutôt qu’en Ecosse,contrairement à ce que l’on pourrait penser.

ban1

Le colf hollandais

Les premières documentations ayant permis d’alimenter le EarlyGolf de Steven Van Hengel (étude qui fait autorité en lamatière) furent le plus souvent des ordonnances municipalesdestinées à interdire la pratique de ce sport dans les rues deBruxelles, la première datant de 1360. A partir du XVIe siècle,ce sont les nombreuses œuvres des peintres Hollandais quipermettent aux historiens d’apparenter le colf au golf, à celaprès qu’il se pratiquait le plus souvent sur glace.

ban2

Le jeu de mail

Par ailleurs, Van Hengel pense que l’origine du jeu de mail(anciennement appelé paganica) est plus ancienne que celle ducolf Hollandais. Le jeu se pratiquait avec une sorte de canne etune balle de cuir emplie de plumes. Il aurait été importé enFrance et aux Pays-Bas par les Flamands avant qu’ilsn’atteignent l’Angleterre puis l’Ecosse, après la conquêtenormande. En 1660, le plus grand parcours de mail se trouvaitd’ailleurs en Europe, à Londres, et mesurait près de millemètres de long. Des traces de ce jeu résident encore aujourd’huidans la ville. Anglicisé, le nom du jeu devint en effet pallmall, nom de la rue qui relie Saint James Palace à TrafalgarSquare, délimitant ainsi l’ancien parcours.

Photo