L'information écologique bienvenue des golfs

- Golfs

Le golf et l’écologie

Félicitations de Golf Stars aux golfs qui spontanément présentent sur leur site internet des informations consacrées aux travaux écologiques effectués sur le terrain. Grâce à eux, les pratiques mises en place sont favorables à la biodiversité. Leur principe de gestion différenciée constitue un compromis entre l’entretien strict des espaces du golf et la gestion naturaliste orientée vers une protection du milieu naturel. Focus sur les différents points pour améliorer l’écologie golfique et pouvoir cueillir des champignons ou des fruits sans hésitation lors de nos parties de golf !

bio auf rasen geschrieben

Gestion de l’eau et arrosage du parcours

Devenir peu consommateur d’eau en éliminant l’arrosage des fairways qui représentent la principale surface d’un golf. Arroser uniquement les greens et les départs limite forcément la consommation d’eau; exemple concret : la consommation d’eau moyenne sur une année est de 35.000 M3 pour une surface de 100 hectares. En comparaison avec un golf de 18 trous avec arrosage fairways, la consommation moyenne se situe à 90.000 M3 pour 50 hectares. A méditer face au choix de la beauté ou de la protection de la planète golf…

Pour réduire la consommation d’eau, des moyens existent :  remplacer les arroseurs de greens à plus faible consommation pour une efficacité identique, installer des boutons poussoirs ou des robinets infra rouge dans les vestiaires et les aires de lavage. Le gazon est nettement plus résistant quand il est moins arrosé. Il reverdit plus vite et jaunit moins rapidement qu’un gazon arrosé abondamment.

Engrais et produits phytosanitaires

La meilleure et évidente solution est de passer aux engrais biologiques à 100% sur les fairways avec une efficacité identique aux engrais chimiques : une réduction de moitié de l’apport en sélectif gazon avec pour conséquence l’apparition de quelques fleurs donnent un coté rustique au golf mais tellement plus naturel. Les greens ne doivent plus faire l’objet de traitement fongicide contre la mousse. Il faut aussi prendre l’habitude d’éradiquer la mousse avec de la chaux agricole sans impact sur la faune et la flore.

La tonte DU GOLF

Afin de réduire les surfaces de tontes qui entrainent une pollution en C02 liée aux tondeuses et déplacement de la flore et la faune, l’idée d’installer des herbivores tels que des lamas, des ânes ou bien des moutons LAND DE BRETAGNE qui est une espèce en voie de disparition protège la race et réalise de fait une tonte naturelle. Des zones tampons où la nature reprend ses droits sans interventions peuvent être créées. La faune et la flore sont beaucoup plus présentes dans ces zones.

Désherbage DU GOLF

Pour limiter les effets désastreux du désherbant, installer des géotextiles sur l’ensemble des massifs de fleurs limite les traitements aux pieds des arbres. Résultat : réduction de moitié de la consommation de pesticide en deux ans.

Plus généralement sur UN golf

Multiplier des opérations mécaniques d’aérations et de scarifications des greens, permet plus de résistances et moins de développement de maladies qui entraînent les traitements fongicides. Les troncs d’arbres morts sont à conserver sur place afin de créer des nichoirs à oiseaux et rassurer la faune abondante à cet endroit. Enfin, défendre une position de démarche éco-responsable en partenariat avec des associations est à inscrire au calendrier du greenkeeping.

A suivre pour d’autres golfs afin de collecter des points donc des étoiles Golf Stars en plus !

reveillonlesigny

Photo Stéphane COUDOUX

Stéphane COUDOUX

Après un passage de 8 ans à l'Express, je suis devenu un passionné de golf et j'ai désormais à mon actif 25 années d'expérience dont 17 passées chez Golf Magazine et Golf Européen. Golf Stars est le fruit d'une longue réflexion pendant toutes ces années passées au service de notre passion commune.