Pourquoi 18 trous, 34 règles, des bunkers et des tees au golf ?

- Jouer au golf

Le Golf de Royan*****
Le Golf de Royan*****

Pourquoi les parcours ont-ils 18 trous ?

A la naissance du golf à proprement parler, les parcours créés avaient selon différents critères compréhensibles ( emplacement, surface,.budget, volonté..) un nombre de trous différents. Certains comptaient 7 trous comme blackeath Golf Club et Leith , ou même 25 à Montrose Golf Club…
Saint-Andrews en Ecosse que l’on ne nommait pas encore le Old Course se construisit sur 22 trous implantés entre la mer et le centre-ville, rendant public l’espace golfique le weekend à la promenade des citoyens sur l’ensemble du parcours. Mais il fallut faire un choix lors de la décision de construire des ensembles immobiliers le long du parcours. Amputé de quatre trous en 1764, mais pour le bien de l’intérêt du jeu…Les quatre premiers trous du parcours jugés trop courts furent redessinés en deux trous. Il en fut de même pour les quatre derniers.

Dès 1872 le British Open Championship se disputa sur trois parcours en alternance mais toujours sur un total identique de 36 trous : trois tours de 12 trous a Prestwick Golf Club,  4 tours de 9 trous à Musselburgh Golf Club et 2 tours de 18 trous à Sainte-Andrews. C’est donc bien par expériences sportives  vécues que le format 18 trous de la Mecque de Saint-Andrews qui figure dans les règles du club dès 1842 fut vite considéré comme le plus approprié et deviendra la norme internationale moderne.

En 1882, Prestwick Golf Club passa à son tour à 18 trous et lors de la réalisation de Muirfield Village golf Club en 1891 The Honourable Company of Edinburgh Golfers suivit de fait cette solution. À partir des années 1870, le format devint la règle officieuse . C’est au début des années 1900 que la norme fut reconnue par tous comme réellement LA norme officielle.

Le célèbre petit pont de St-Andrews (Ecosse)

34 règles au jeu de golf, comment ?

Tout commencera avec le Leith Golf Links qui va organiser la toute première compétition de golf historique ! Il faut établir des règles et les anciens rédigent en 1744 les 13 règles originelles. Plus tard, ces Gentlemen Golfers of Edinburgh deviendront The Honourable Company of Edinburgh Golfers.

En 1754, le club de Saint-Andrews, pas encore Royal & Ancient et avec 22 trous valide officiellement ces 13 règles de golf. Mais durant tout le XIXe siècle, un certain désordre s’établit car chaque club établit ses propres règles ce qui pose quelques difficultés évidentes lors de rencontre interclubs…Il faut attendre 1899 pour que le Royal & Ancient standardise les règles et publie une version nationale. La cacophonie golfique prend fin !
La même année, les Etats Unis qui avait créé en 1894 la copie du R & A sous le nom de USGA adopte également ces règles. Les deux grandes instances du golf enrichissent ensuite et les fait alors évoluer différemment jusqu’en 1952, date où elles décident de les unifier et de publier un code commun.
On dénombre 34 règles. À partir de 2019, de nouvelles règles de golf sont en vigueur dans le monde entier. Il s’agit de la plus importante révision des règles de golf des 30 dernières années. Mais au final, GolfStars vous conseille seulement 2 règles : JUST PLAY !!!

des bunkers sur le golf, Pourquoi ?

Royal Aberdeen Golf Club ou Gullane Golf Club furent parmi les tous premiers parcours écossais construits sur sable et définiront plus tard le terme de l’appellation links ( lien entre la mer et la terre). Les tracés d’origine étaient simples, s’appuyant sur la nature environnante aux modelages différents selon les caprices de la nature. Et ce de même pour de petits ruisseaux formés se jetant dans la mer ( des Burns) qui se frayaient un chemin naturel au gré de ses envies sur le parcours . Résultat : ces parcours construits dans les dunes et en bord de mer, formaient des bancs de sable ou d’eau ici et là…
Les Écossais baptisèrent ces trappes à sable Bonkars ce qui signifiait coffre ou cuve, selon ce que l’on y mettait dedans. A ne pas confondre avec Bonkers qui signifie dingue, cinglé !!

De manière plus générale, ces obstacles, qu’ils soient d’eau ou de sable, seront plus tard  baptisés hazard mot dérivant du français hasard, soulignant l’étroitesse des relations franco-écossaise de l’époque. Les nouveaux parcours inland intégreront également sur leur parcours ces obstacles dans leur tracé afin de pimenter le jeu. En 1812, le terme bunker fera son apparition dans les règles de golf modernes.

naissance du tee de golf

A l’origine du golf et toujours actuellement, il fallut naturellement pouvoir rehausser la balle afin de la « cueillir « plus facilement et être « square »…La solution ? Un petit monticule de sable, façonné par le golfeur ou son Caddie (et ce à une longueur de club du trou précédent) faisait office de tee. En 1889 William Bloxsom et Arthur Douglas, deux membres du Tantallon golf club à North Berwick inventèrent pour des raisons pratiques le tout premier tee. Celui-ci sera imaginé et conçu comme une pièce en caoutchouc que l’on pose au sol afin de surélever la balle.

Le premier tee planté dans le sol apparut peu après, le Perfectum Tee était né ! Il était en gomme avec une pointe en acier, breveté en 1892 par Percy Ellis, golfeur anglais. L’industrialisation en grande série du tee sera l’oeuvre de William Lovell, dentiste et américain qui le proposera avec succès aux golfeurs des années 1920 sous le nom de Reddy Tee, reconnaissable à son support rouge.

Photo Stéphane COUDOUX

Stéphane COUDOUX

8 ans à l'Express, 17 ans chez Golf Magazine et Golf Européen puis 12 ans chez ComHouse, agence 360. Depuis 2013, Golf Stars classe les golfs de 1 à 5 étoiles et indique tous leurs Services & Equipements. Indépendant, objectif, honnête et sans complaisance au service des golfs et des golfeurs.