Quelle est l'origine du golf, de Saint-Andrews

- Jouer au golf

POURQUOI CE JEU SE NOMME-T-IL GOLF ?

Depuis des siècles et plus particulièrement l’antiquité (de l’invention de l’écriture vers 3300-3200 av. J. -C. jusqu’à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476), on pratiquait volontiers des jeux et distractions munis d’un bâton ou et d’une balle, souvent confectionnée avec les matières à portée de main. Les romains jouaient à la Paganica, les chinois au Chuiwan au 11ème siècle…mais peut on parler d’ancêtre du principe du jeu  de golf ?

C’est au Moyen Âge que l’on voit naitre de nombreux jeux se basant sur le principe du lancer d’objets devant atteindre une cible définie. Le Nord de la France joue à la Chole (prononcez kole, également désigné par jeu de mail ou soule).

Les Pays Bas et la Flandre ne sont pas en reste. Au 14 ème siècle, il se pratique un jeu assez proche de notre golf, le kolf ou kolven désignant également la crosse employée pour frapper la balle.

Le commerce va bon train, le trafic commercial tourne à plein régime avec les Pays-Bas. Des illustrations et des écrits prouveraient que nos amis hollandais auraient naturellement exporté par voie maritime le principe du jeu de Kolf ainsi que la fabrication des balles, avec en bonus le plaisir de pouvoir se distraire pendant les longues traversées. Les premiers parcours écossais sont d’ailleurs construit sur la côte est face aux Pays-Bas.

6 mars 1457…C’est en Écosse qu’apparaît, pour la première fois, le terme golf sous le règne du Roi James II  qui pratique ce jeu afin de distraire ses archers et diversifier leurs entraînements. L’Ecosse est en marche, cette nation golfique va inventer le trou de golf qui caractérise le jeu de golf, puis le métier de Clubmaker et les toutes premières règles de ce jeu à Saint-Andrews…

SAINT-ANDREWS, HOME OF GOLF et Mecque du Golf

Ils sont 22 Membres fondateurs en 1754 de the Society of St-Andrews Golfers, tous issus de la bonne société civile, composée de nobles de professeurs et de propriétaires terriens qui fondent le mythique golf de Saint Andrews qui peine à exister avant de devenir le Home Of Golf,  la Maison du Golf.

En 1797, the Society of St Andrews Golfers ne peut plus faire face à ses charges et la ville décide de céder le terrain à une ferme d’élevage de lapins… En 1817, après une longue bataille juridique, James Cheape  of Strathtyrum gentleman golfeur et farmer rachète 4 ans plus tard soit en 1821 cette terre, future Old Course qui assure définitivement et grâce à lui ce qu’elle a toujours été, un golf de 22 trous.

En 1893, c’est l’ouverture officielle du Strathtyrum Course, l’un des tracés de Saint-Andrews, ainsi nommé en souvenir de son sauveur passionné qui refusait de voir disparaître un tel lieu ou se pratiquait le jeu de golf depuis le début du 15ème siècle et là ou en 1552 John Hamilton, Archevêque invita et officialisa les habitants à pratiquer le golf, le football la chasse ou toute autre activité sur ce terrain entre terre et mer. Plus tard, il sera rendu au public exclusivement le week end, les golfeurs seront priés d’aller jouer ailleurs.

Saint Andrews révèle quelques surnoms le rapprochant indéniablement avec le golf : Métropolis of Golfing en 1691, Alma Matter of the golf ou mère nourricière du golf en 1754, ou encore en 1836  Birthplace of Golf, d’après un tableau… Et c’est mérité car au delà de la terre, les innovations, décisions ou arbitrages sont légions à St-Andrews, berceau du  Royal & Ancient Golf Club of Saint-Andrews né en 1834, grâce au parrainage du Roi William IV… La décision du format sur 18 trous, la différenciation entre l’aller et le retour sur des parcours ou les doubles greens étaient la règle, mais aussi la codification du jeu de golf ou les débuts de l’entretien avec Old Tom Morris, la publication de ses règlements qui ont vite fait référence…

En 1854 s’achève la construction du club House et de nouveaux parcours sont ouverts (New Course 1895  et Jubilee Course 1897) en l’honneur de la Reine Victoria. C’est véritablement à la fin du 19 ème siècle que l’on parlera de Saint Andrews comme le Home of golf. au moment ou le Royal & Ancient dicte les règles de golf officielles et acceptées par tous, excepté les États-Unis et le Mexique. La voie des fairways réglementés était ouverte ! Mais au fait, pourquoi appelle t’on cela des fairways ?….

 

La facade du ClubHouse de Saint-Andrews Golf Club
La facade du ClubHouse de Saint-Andrews Golf Club

L’origine du FAIRWAY

Il relie l’aire de départ au green et gare aux balles qui s’en écarte ! Le mot serait né vraisemblablement grâce aux francs-maçons, pionniers golfeurs très impliqués dans la création des premiers parcours de golf en Écosse mais surtout des gentlemen pour qui le fair-play était le mot d’ordre au golf sur…le fairway ! On lit aussi dans les premières règles de golf en 1744 que le green se nommait fair-green.

comment est né lE PRACTICE de golf ?

Au début du golf outre-manche, cela n’existait pas et on jouait exclusivement sur le terrain de jeu et par la même d’entraînement. C’est outre atlantique que l’invention du practice va se jouer dans les années 1900. En effet, le développement du golf made in USA incite à créer des zones pour débutants et d’autres pour les golfeurs confirmés. Pinehurst Golf Club se voit enrichi du tout premier practice baptisé Maniac Hill, dédicace clin d’oeil aux « swing sans cesse à répétition » en 1913 grâce à l’architecte écossais naturalisé américain Donald Ross. Il prend possession de trois trous (1, 2 et 18) pour intégrer cette nouveauté. L’engouement pour cette pratique d’entrainement ne se ait pas attendre et très vite, les architectes de golfs sont priés d’intégrer à leurs plans un practice. aujourd’hui connecté, chauffé, avec borne wifi, éclairé, radarisé avec Trackman, il est même en train de devenir synonyme de lieux ludiques générateur de nouveaux golfeurs grâce au développement de Callaway et son Top Tracer, Top golf, bien loin des leçons que l’on prend avec le pro…mais combien coute une leçon de golf ?…

La leçon de golf la plus chère du monde

210 000 dollars… oui, et il fallait s’y attendre, c’est avec Tiger Woods que ce montant vertigineux  a été payé par un riche golfeur pour s’offrir une leçon avec lui. Le cours, particulier bien sur, a eu lieu à BlueJack National Golf Club, situé au Texas et dont un certain Tiger Woods en a signé le dessin ! Le montant payé a été intégralement reversé aux victimes de l’ouragan Harvey au Texas. Merci le Tigre !

Photo Stéphane COUDOUX

Stéphane COUDOUX

32 ans de médias golf. J'anime ComHouse, agence de comm' 360 et suis fondateur de GolfStars qui classifie tous les Services & Equipements des golfs sur le principe des hotels. Pas de 1er, pas de dernier ! Indépendant, objectif, honnête et sans relations financières avec les golfs. Guide premium, magazine premium, digital sur mesure, et classement international en complément au service des golfeurs-voyageurs.