Richard Wax à Monterey

- Jouer au golf

What a day …in Monterey !

A l’heure ou nous publions cet article, 12 aout 2021 hélas il sera le dernier que Richard a résumé pour GolfStars avec qui nous avions pris la décision de raconter au fil de différents articles sa vie, ses voyages et ses expériences…. Richard a rejoint le 19ème trou éternel le 02 juillet 2021 à l’âge de 77 ans après avoir combattu ce fichu cancer. On ne t’oubliera pas, Gentleman et pense à construire de nouveaux parcours car on te rejoindra un jour. pour les découvrir…

———————————————————————————————————————

 

Continuons les voyages de Richard Wax qui nous délecte de ses découvertes golfiques. Cette fois, direction la Californie pour de belles et riches rencontres. Mon Président, Robert Trent Jones Jr., voulait me nommer au rôle de gérant des intérêts de sa famille dans le projet de Vidauban. Il m’ invita en Californie pour une visite de quelques jours pour m’en parler. Nous avons passé une journée exceptionnelle ensemble qui a commencée au club le plus privé des Etats Unis, Cypress Point sur la péninsule de Monterey entre Los Angeles et San Francisco.

Pour les dix-huit trous, notre partenaire fut un proche ami de Bob, le célèbre dessinateur Hank Ketcham qui est le créateur de la bande dessinée « Denis the Menace ».

Le premier fairway et le quatorzième font partie de la même surface de jeu. Et qui arrive pour identifier sa balle ? Nul autre que le Maire de Carmel, un certain Clint Eastwood ! Il m’a demandé si j’étais Richard Wax et je lui ai répondu « et vous êtes qui ? » Dans tes rêves !

Bob et moi au départ du PAR 3 du 15ème trou de Cypress Point.

 

Légende : Richard est au départ du par 3, le 16ème trou de Cypress Point. Le défi c’est de ne pas rater les Etats Unis ! Notre piquenique-déjeuner était sur le parcours des « Links at Spanish Bay » dessiné par l’équipe de Bob en collaboration avec Tom Watson. Il n’était pas encore ouvert donc nous avons profité de ce moment rare dans la vie d’un golfeur.

Bob avait organisé un départ pour moi à Pebble Beach dans l’après-midi du même jour. Après l’ambiance ultra-privée de Cypress Point, j’avais l’impression de jouer un parcours public à Pebble Beach avec Starter et contrôle de temps de jeu au milieu de la partie, loin de l’ambiance ultra-filtrée de Cypress Point où il n’y avait que deux parties sur la totalité du parcours au mois d’aout !

Mais cette journée aurait pu très mal se terminer. J’ai conduit ma voiture de location pendant deux heures sur le highway en train de rejouer dans ma mémoire les trente-six trous exceptionnels que j’ai visité dans la journée. La nuit tombante, j’ai eu un moment d’hésitation en passant devant un panneau qui indiquait « Exit 19 » sans citer la ville de Palo Alto, siège de nos bureaux. Tout à coup j’ai constaté une voiture de police qui me fais signe de m’arrêter. J’avais l’intention de sortir la carte de la région. J’ai ouvert la boite à gants. Grosse erreur !

Je suis sorti de la voiture pour en parler avec le policier. Mais à mon grand étonnement sa voiture était vide ! Un policier d’origine mexicaine était accroupi derrière sa voiture avec son arme braquée sur moi ! Il a annoncé qu’il était en droit de me tuer trois fois pour trois bonnes raisons : j’avais enlevé mes mains du volant, j’avais fouillé dans la boite à gants qui pourrait contenir une arme à feu et le pire, que je sois sorti de ma voiture. A ne pas faire en aucun cas aux Etats Unis !

Je lui ai expliqué tout en tenant la carte des routes de la Californie au-dessus de ma tête que je venais de Londres. Il m’a demandé dans quel état des USA cela se trouvait. J’ai répondu l’Angleterre et que j’avais passé une journée de rêve pour un golfeur. Il m’a laissé en vie et m’a donné de bonnes instructions pour reprendre la route de Palo Alto.

Ainsi se terminait une journée inoubliable et la happy end c’était que j’ai accepté le rôle de gérant que j’ai rempli avec beaucoup de plaisir durant plusieurs années pour la famille de Robert Trent Jones Père et Fils…At the end of a perfect day !

Richard Wax, Golf trotter de GolfStars 2021

Photo Stéphane COUDOUX

Stéphane COUDOUX

8 ans à l'Express, 17 ans chez Golf Magazine et Golf Européen puis 12 ans chez ComHouse, agence 360. Depuis 2013, Golf Stars classe les golfs de 1 à 5 étoiles et indique tous leurs Services & Equipements. Indépendant, objectif, honnête et sans complaisance au service des golfs et des golfeurs.