Victor Perez, un champion de golf

- Tournoi de golf

Credit photo : Sam Greenwood/Getty Images/AFP

 

Victor Perez est un des joueurs de golf français le plus prometteur du moment. En quatre ans, il est passé de la troisième division européenne aux portes du top 30 mondial. S’appuyant sur un jeu de fers solide, il peut compter sur un putting tout aussi efficace. Rien ne semble arrêter Victor Perez dans sa course aux victoires.

Victor Perez, une graine de champion de golf

Victor Perez est né le 2 septembre 1992, à Séméac, près de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Destiné à pratiquer le rugby au Stade Maurice Trélut, comme son père, son grand-père et son oncle, il découvre le golf par hasard… devant la télévision. Et ce sera dans le jardin de la maison familiale située en face de la mairie de Séméac que Victor Perez commencera à jouer au golf avec un club scié par son père, Michel.

Les progrès au golf de Victor Perez seront fulgurants. Gaucher, il joue en droitier pour imiter la gestuelle des joueurs qu’il regarde à l’écran. Dès 7 ans, il participe à ses premières compétitions au Golf de l’Hippodrome de Laloubère***, un 9 trous technique 3 étoiles dans sa catégorie de 2808 mètres Par 35, face à la Chaîne des Pyrénées. Son père, Michel, ancien président du club, entraîneur de rugby et professeur de sport à l’ENIT, l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes, suit les progrès de son fils. Il voit Victor passer de 54 à 25 de handicap dans sa septième année. À 8 ans et demi, Victor a un handicap de 7 et à 11 ans, il devient champion de France poussins.

Plus tard, avec son physique de troisième ligne aile, Victor Perez aurait pu revêtir le maillot rouge et blanc de l’équipe de rugby de Tarbes, mais décidément, Perez aime le golf. En tant qu’amateur, il remportera 3 tournois en France, le Grand Prix du Médoc en 2010, l’Aggie Invitational ou le Grand Prix des Landes en 2012, ainsi que le Grand Prix de Chiberta en 2013.

Ce sera sur les conseils de son entraîneur et ami, Michael Magher, créateur de l’American Golf Academy à Biarritz que Victor Perez rejoint l’Université du Nouveau-Mexique à Albuquerque en 2011. Au golf, Perez représentera la France au Trophée Eisenhower en 2014 où il sera le deuxième meilleur scoreur individuel derrière un certain… Jon Rahm, actuellement numéro 2 mondial.

Victor Perez avouera plus tard lors d’une interview à l’Equipe en novembre 2017 que ces 4 années en fac aux Etats-Unis lui avaient apporté une certaine maturité. En 2015, Victor Perez décroche son bachelor en business et psychologie et décide dans la même année de devenir un golfeur professionnel. Un autre monde s’ouvre à lui.

Victor Perez, golfeur professionnel

En 2015, au golf, Victor Perez tente les qualifications de la 3ème division européenne et termine deuxième. En 2016, il obtient sa carte et remporte sa première victoire sur le tournoi Alps Tour de Las Castillas. Il terminera la saison à la cinquième place de l’Ordre du Mérite et gagnera ainsi une place au Challenge Tour 2017.

Mais, à sa première saison sur le Challenge Tour, Victor Perez terminera seulement 18ème à l’Ordre du Mérite, juste en dehors du top 15 qui lui aurait permis d’obtenir sa carte pour le Tour Européen. Cependant, lors de sa deuxième saison sur le Challenge Tour, Perez sera 3ème à l’Ordre du Mérite, ce qui lui rapportera une place sur le circuit européen 2019. Tout s’enchaîne alors. Perez terminera la saison de golf 2018 en remportant l’Open Foshan, en Chine, en play-off face à Robert MacIntyre. De même, Perez obtiendra son premier top 10 du circuit européen en terminant 6ème du Belgian Khockout, à Anvers.

En 2019, Victor Perez remportera sa première victoire sur le circuit européen lors du championnat de golf Alfred Dunhill Links, en Afrique du Sud. Ce succès lui permettra de se classer 13ème au classement final Race to Dubaï. Emporté par cet élan, en 2020, Perez atteindra la 41ème place du classement mondial dans le top 50.

Victor Perez au classement mondial de golf

Le swing de Victor Perez a été à la hauteur du Masters 2020. Ainsi, lors de ce mythique tournoi du Grand Chelem, Perez a rejoint les 5 français ayant franchi le cut après Jean Van de Velde en 2000, Thomas Levet en 2005, Victor Dubuisson et Romain Langasque, tous deux en 2016. Victor Perez a fini à la 46ème place avec un score de +1. Il s’agissait de son premier Masters, et de son troisième Majeur de l’année.

À la Race to Dubaï de l’European Tour en décembre 2020, Victor Perez finit à la sixième place grâce à un des six birdies qu’il a réalisé. Il terminera au pied du top 5 européen, performance que seuls, Thomas Levet et Victor Dubuisson ont réussi dans le passé. Pour le premier classement mondial de golf de l’année 2021, Victor Perez est aux portes du top 30. Il est entouré de l’Anglais Justin Rose, 35ème et du non moins talentueux Tiger Woods, 53ème. Il s’agit de son meilleur classement depuis que Perez est devenu un golfeur professionnel.

En 2015, 4 Français figuraient dans le top 100 mondial de golf : Romain Wattel, Gary Star, Alexander Levy et Victor Dubuisson. En 2021, il n’y en a plus qu’un : Victor Perez.

Tout semble réussir à Victor Perez qui vit depuis un an et demi à Dundee en Ecosse avec sa compagne Abigail, en dernière année d’études dentaires. Présent sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, Twitter, Victor Perez partage volontiers ses émotions et ses vidéos. Et pour mettre toutes ses chances de côté, le perfectionniste Victor Perez s’est offert les services d’un nouveau caddie, l’Irlandais JP Fitzgerald, l’ancien porteur de sac de Rory Mcllroy, multiple vainqueur de Majeurs.

Les gains de Victor Perez s’en sont ressentis. Il a empoché pas moins de 3 768 512, 65 euros. C’est une fulgurante ascension due à un travail phénoménal. Victor Perez est doué d’un grand professionnalisme et d’une détermination qui lui permettront de conquérir d’autres tournois avec le World Match Play au Texas le 28 mars, avant le premier tournoi Majeur de la saison 2021, The Masters en Géorgie, le 11 avril. La suite dépendra de ses résultats, mais nous pouvons tout espérer d’un joueur aussi talentueux que Victor Perez, seul tricolore à représenter la France dans le monde du golf professionnel au plus haut niveau.

Photo Patrick Bedier

Patrick Bedier

Grand amateur de golf, je suis passionné par ce sport qui nous fait sans cesse découvrir nos ressources mentales et physiques au coeur de la nature. Lauréat pour divers prix littéraires, je suis aussi auteur de nouvelles, poèmes et quatre romans dont Les Plumes de l’Albatros : ce polar a été écrit afin de faire découvrir le golf au plus grand nombre.